Améliorer la production des exploitations agricoles et familiales et des conditions de vie des producteurs au Togo
La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) en collaboration avec l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) a procédé le vendredi 18 octobre 2013 au lancement à Tchamba au Togo du projet qui a pour thème « Identification d’options politiques et stratégiques pour une meilleure adoption des technologies par les exploitations familiales » en Afrique de l’Ouest (AGRIFAM).  Ce projet aura  à couvrir les cantons d’Affem et de Kri-Kri.
Initié par six pays de l’Afrique de l’ouest notamment le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, le projet AGRIFAM est financé par la Banque Mondiale dans le cadre régional de recherche et de développement agricoles. L’objectif du projet est de contribuer à l´amélioration des conditions de vie et de production des exploitations agricoles et familiales. Spécifiquement, il s´agit d´identifier les options politiques et stratégiques de diffusion et d´adoption des innovations par les exploitants agricoles.
L´exécution du projet au Togo sera faite par deux structures qui sont signataires à savoir L´ITRA et la CTOP et plusieurs institutions associées. Il s´agit de l´ensemble des structures impliquées dans la mise en œuvre des activités tels que les Organisations locales de producteurs, Délégation Région Centrale l´Institut de Conseil et d’appui Technique (ICAT), la Direction Régionale de l’Agriculture de l’Elevage et de Pêche Centrale et la Direction Préfectorale de l’Agriculture de l’Elevage et de Pêche de Tchamba, l´Association pour la Communication des Ruraux (APCR-Tchamba), la Mission des Volontaires contre la Pauvreté (MVCP-Sokodé), Radio Tchamba Fm 91.9, Les autorités traditionnelles et administratives locales.
Le projet prend en compte la promotion de la culture du maïs dans les options politiques et stratégiques d’appui aux exploitations familiales et une étude de référence des exploitations agricoles familiales, l’analyse et l’évaluation de l’efficacité des méthodes existantes ainsi que la mise en place d’une plateforme d’échanges des acteurs pour identifier les besoins de service.
Il est important de souligner que le coût dudit projet au Togo est de 90 000 000 FCFA et sera mise en œuvre pendant une durée de trois ans, de 2013 à 2015.


Serges TETTEH
Assistant Chargé de Communication



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook