Rencontre des Plates Formes Paysannes de la \"Dynamique\" à Bruxelles
En prélude à l’Assemblée Parlementaire Paritaire UE-ACP qui se tiendra du 17 au 19 juin 2013 à Bruxelles en Belgique, certaines Plates Formes des Organisations Paysannes de l’Afrique de l’Ouest sont déjà dans la capitale de l’Union Européenne pour échanger sur certaines  thématiques  qu’elles soumettront à la Commission de l’UE.
Les acteurs impliqués ont identifié l’Assemblée parlementaire paritaire Union Européenne (UE) –Afrique Caraïbes Pacifique (ACP) comme une cible pertinente et fédératrice pour poursuivre un plaidoyer commun aux Organisations de solidarité internationale du Nord et aux plateformes paysannes du Sud. Ensemble, ils ont désigné cette nouvelle initiative conjointe de plaidoyer ‘la Dynamique Afrique de l’Ouest » ou en raccourci « la Dynamique ».
  A leur rencontre ce mardi 11 juin 2013, les membres de la Dynamique  et ses partenaires ont échangé autour du programme : \"Alliance Globale pour l’Initiative et la Résilience\" (AGIR) soutenu par  l’Union Européenne. Cette initiative vise à accélérer la mise en œuvre coordonnée d’une série d’instruments indispensables à une sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest.
Les Plates Formes présentent aussi des communications sur des thèmes spécifiques pour formaliser une Déclaration des organisations paysannes à l’égard des enjeux du 11ème FED et de l’agriculture.
  Au niveau du Togo, après un diagnostic de l’agriculture togolaise caractérisé par une faible productivité des spéculations, notamment vivrières, le faible niveau d’organisation des organisations paysannes, l’accès limité aux intrants agricoles, les difficultés de commercialisation des produits agricoles, la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) présente à ces assises, expose également ses attentes face au 11ème FED. Il s’agit :
•         d’améliorer la productivité agricole et la compétitivité: faciliter l’accès aux intrants de qualité, la maîtrise de l’eau, faire la promotion de la gestion intégrée de la fertilité des sols, résolution des problèmes fonciers ; petite mécanisation des exploitations familiales
•         de renforcer le rôle et les capacités des producteurs et organisations paysannes afin qu’ils soient à la hauteur des défis du secteur agricole et qu’ils puissent tirer le maximum des profits de la chaîne de valeur générée au niveau des filières
•         de favoriser l’accès au financement adapté des exploitations familiales : mise en place de fonds de garantie; mise en place de banque agricole avec des conditions adaptées au milieu paysan
•         d’améliorer l’accès  aux  équipements performants de transformation des produits: formation des transformateurs sur la gestion de leurs unités
•         d’appuyer la mise en place de laboratoire d’analyse de la qualité physico-chimique et microbiologique des produits, accès aux emballages adaptés, la qualité dans la chaîne, le respect des normes…
  Au cours de leur séjour à Bruxelles, les participants travailleront également avec les ONG européennes œuvrant dans le secteur agricole.
«La particularité de cette rencontre, c’est de formaliser les attentes des Organisations paysannes vis-à-vis  du 11ème FED qui est l’outil financier de la coopération européenne dans les pays ACP. Il s’agit également de   défendre leur position au niveau  des Autorités Européennes et des parlementaires ACP qui participeront à l’Assemblée Parlementaire Paritaire», a souligné le Responsable de l’Information de SOS Faim-Belgique, M. Jean-Jacques Grodent.  Selon ces derniers, les parlementaires ont identifié les organisations paysannes comme des interlocuteurs vers lesquels elles se tournent pour inspirer les politiques de soutien à l’agriculture.
Les pays présents à cette rencontre sont le Sénégal, le Mali, le Niger, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, le Ghana. Il faut également noter la participation de certaines organisations agricoles de la sous région ouest africaine, notamment le Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (ROPPA) et le Hub Rural. Les partenaires du Nord qui soutiennent les Plates Formes dans les actions de la Dynamique sont VECO, CFSI, SOS-Faim et CTA.



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook