La CTOP vole au secours des producteurs agricoles impactés par la COVID-19
La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) a procédé à Dapaong dans la région des Savanes, à la cérémonie de lancement national de distribution de kits de production aux femmes et jeunes maraichers, de provende aux femmes et jeunes éleveurs de volailles locales et de kits alimentaires aux femmes vulnérables avec enfant de moins de 5 ans en situation de malnutrition face à la propagation de la COVID-19.

Avec l\'appui financier du Fonds international de Développement Agricole (FIDA) à travers le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) pour la mise en œuvre du projet « Appui à l’accès des exploitations familiales des filières volailles et maraichage affectées par la COVID-19 au TOGO à des intrants agricoles », la CTOP a offert à :
- 200 éleveurs de volailles locales des régions Savanes (Tône et Tandjoaré) et Plateaux (Agou et Hoho) chacun 50kg de provende de 1er âge, 25 kg de provende de 2ème âge, vaccination, vitamine et déparasitant ;
- 200 maraichers des régions savanes (Tône et Tandjoaré) et Maritime (Agoè et Golfe), chacun des semences de légumes à installer sur 1/16 d’hectare, 20kg d’engrais NPK et Urée.
Aussi dans le cadre du projet « Soutien aux activités économiques des femmes rurales et lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo » l’ONG Carrefour International Canada a avec son appui financier permis d’offrir à 200 femmes vulnérables avec enfants de moins de 5 ans en situation de malnutrition des préfectures de Tône et de la Kéran chacune un kit composé de : 
- 5 Kg de riz étuvé fourni par des 2 coopératives de femmes,
- 10 kg de farine riche pour enfant, fabriqué par des coopératives togolaises formées par la Direction de la nutrition,
- 5 litres d’huile végétale enrichie en vitamine A.

C’était aussi l’occasion pour le Préfet de Tône de sensibiliser tous les bénéficiaires sur le respect des gestes barrières afin de lutter contre la pandémie de la COVID-19 et a exhorté les personnes de 50 ans et plus avec ou sans comorbidité à aller se faire vacciner contre le coronavirus.

Soulignons que le coût de ces dons s\'élève à environ 20 millions de francs CFA.





Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook