Le REJEPPAT a un nouveau bureau directeur
Le rideau est tombé sur l’Assemblée Générale Ordinaire Elective du Réseau des Jeunes Producteurs et Professionnels Agricoles au Togo (REJEPPAT) le 19 février 2021 à l’Evêché d’Atakpamé. Ce fut l’occasion pour la trentaine de participants, tous jeunes agriculteurs de faire le bilan des activités réalisées au cours de l’exercice 2018, 2019 et 2020, de présenter les rapports moral et financier et de se donner des perspectives.

Comme résultat on note que dans la région des plateaux plus précisément dans la préfecture de Haho, le REJEPPAT a accompagné 75 coopératives à avoir les immatriculations auprès de Direction de la Formation de la diffusion des techniques et des organisations professionnelles agricoles (DFDTOPA), dans la région centrale, 10 fermes écoles ont été créé avec l\'appui de Agriculteurs français et développement international (AFDI) pour former les jeunes agriculteurs en agroécologie. Au total, 285 jeunes ont bénéficié de cette formation dont 100 jeunes appuyé par la CTOP à travers le mécanisme forêt et paysans FFF. On note également que 20 coopératives membres du REJEPPAT ont bénéficié de l\'appui accompagnement de la CTOP pour l\'obtention des financements dans le cadre du Projet national de promotion de l\'entrepreneuriat rural (PNPER). Les membres du REJEPPAT disposent désormais des cartes de membres.

En perspectives, le REJEPPAT prévoit : 
Recycler les maîtres formateurs des fermes écoles,
Renforcer les centres de formations pour la formation des jeunes,
Suivre et accompagner les jeunes formés dans leur installation à travers l’élaboration des plans d’affaire pour leur faciliter l’obtention des financements (subvention ou crédit) à travers les mécanismes de financements existant au Togo,
Poursuivre le plaidoyer auprès des autorités locales, la chefferie traditionnelle et les propriétaires terriens pour l’obtention des contrats de bail ou donation des terres pour faciliter l’installation des jeunes ruraux formés,
Poursuivre la formation des jeunes agriculteurs sur les pratiques agroécologiques et la restauration des paysages forestiers en mettant un accent particulier sur les jeunes filles et femmes,
Créer des points de ventes des produits bio, provenant des fermes du REJEPPAT,
Promouvoir la synergie entre les jeunes agriculteurs pour mieux valoriser les techniques de restauration des paysages forestiers,
Accompagner les jeunes agriculteurs dans la création des forêts/plantations privées,
Etendre les fermes écoles dans les autres régions pour faire bénéficier tous les jeunes ruraux togolais, 
Développer et consolider les fermes écoles à travers le renforcement de leurs capacités (techniques, équipements et infrastructures adéquates) d’accueil et en faire des fermes de références dans la sous-région Ouest-africaine.

Un bureau composé de 13 membres dont 05 jeunes femmes a été élu pour un mandat de 3 ans.

Pour rappel, Le REJEPPAT est l’une des 20 fédérations membres de la CTOP et compte à ce jour près de 15 751 membres dont 6 502 jeunes femmes regroupés dans 185 coopératives répartis sur toute l’étendue du territoire national togolais.



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook