Le PNPER et la CTOP volent au secours des paysans vulnérables pour faire face à la pandémie de la COVID-19
Afin de renforcer la résilience des ménages vulnérables agriculteurs face aux effets de la pandémie de coronavirus, le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) en partenariat avec la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) a procédé avec l’appui du Fonds international de développement agricole (FIDA), à une vaste campagne d’appui aux ménages vulnérables du secteur agricole dans toutes les préfectures du Togo. Ainsi, il est prévu de fournir à plus de 5000 paysans vulnérables, dont 2000 femmes dans les 5 régions économiques du pays, 65 tonnes de semences de maïs et de riz, dont le coût est estimé à 37 millions FCFA. L’opération de distribution a démarré dans le mois de septembre dans la région maritime et une autre vague de semence est réservée pour être distribué en début de campagne prochaine dans la partie nord du pays. 

Quelques semaines après la distribution de ses intrants, une mission de suivi et de reportage a été effectuée du 11 au 13 novembre 2020 vers quelques bénéficiaires dans trois (3) préfectures de la région maritime pour constater l’usage qui a été fait de ses semences par ces derniers. 

De Amekoviadé et Kouvé dans le village d’ASSAHOUN (Préfecture de l’Avé), en passant par Hédjégan (Préfecture de Vo) et Todomé (Préfecture de Bas-Mono), les bénéficiaires touchés ont appréciés ces dons de semences et la qualité de la germination vu le retard accusé pour les semis. 

A en croire DOMAJRA Kossi, bénéficiaire de semences de maïs à Amékoviadé, « malgré le retard de la pluviométrie lors de cette deuxième saison dans notre localité et le retard pour l’obtention des semences dû à la pandémie du coronavirus, nous avons un bon résultat.»
Pour Arthur ZOGAN, Secrétaire Exécutif de la CTOP, « C’est l’occasion pour la CTOP de remercier le gouvernement à travers le ministère chargé de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel à travers le PNPER pour cet appui qu’il apporte aux petits producteurs, aux agriculteurs les plus vulnérables pour leur permettre de renforcer leur  moyen de subsistance et de faire face à la pandémie que notre pays et le monde est en train de traverser. » 

Pour rappel, le Projet National de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER) est un programme initié par le gouvernement togolais avec l’appui technique et financier du FIDA. Il vise à contribuer au développement de l’entrepreneuriat rural en vue de générer des emplois pour les communautés rurales.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook