Contribution des OP togolaises au processus de révision du cadre juridique actuel de la CEDEAO pour une mobilité pastorale apaisée
>> Telecharger le document lié <<

Le siège de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) à Lomé a accueilli du 6 au 7 octobre 2020 un atelier de construction de la contribution des Organisations Paysannes (OP) togolaises au processus de révision du cadre règlementaire de la CEDEAO sur le pastoralisme et la transhumance transfrontalier. Cet atelier a été initié par la Réseau des Organisations Paysannes de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) au profit de ses plateformes nationales membres dont la CTOP dans le cadre du  programme « Mobilité transfrontalière pastorale apaisée et stabilité sociale au Sahel » (MOPSS). Il fait suite à une évaluation des textes en vigueur sur le pastoralisme et la transhumance transfrontalier dans la sous-région ouest-africaine commanditée par la CEDEAO. 

L’atelier a réuni 15 participants représentant les leaders paysans des fédérations membres de la CTOP, des techniciens, des personnes ressources de la Direction de l’élevage, d’autres institutions étatiques et de la société civile impliquées dans l le pastoralisme et la transhumance au Togo.

https://photos.app.goo.gl/25rAbfRuy1reXMvN7 


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook