La CTOP outille 250 leaders d’OP sur les innovations de la Loi portant Code foncier et domanial au Togo
>> Telecharger le document lié <<

Afin de permettre aux producteurs, leurs organisations et autres acteurs du monde rural de s’approprier les dispositions importantes de la loi portant Code foncier et domanial au Togo, la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP), avec l’appui de Agriculteurs français et développement international (AFDI) et après l’élaboration d’un livret de diffusion en français facile des dispositions relatives aux terres rurales et aux terres de tenure foncière coutumière, a organisé une tournée nationale de diffusion et d’échanges avec les exploitants familiaux et les Organisations Paysannes (OP) sur les dispositions relatives aux terres agricoles dans la nouvelle Loi portant Code foncier et domanial.

Les acteurs ont été rencontrés dans les 5 régions économiques du pays. Au total 10 rencontres dans 10 différentes préfectures ont été tenues. Plus précisément, la tournée débuté le 21 septembre 2020 est respectivement passé par Mandouri (P/Kpendjal), Mango (P/Oti), Pagouda (P/Binah), Guérin-kouka (P/Dankpen), Djarkpagan (P/Mô), Blitta (P/Blitta), Amlamé (P/Amou), Tohoun (P/Moyen mono), Tabligbo (P/Yoto) et a connu son apothéose à Kévé (P/Avé) le 25 septembre 2020. 

Les ateliers ont permis d’informer les leaders d’OP sur les innovations introduites dans la gestion foncière par le nouveau Code foncier et domanial, sur les dispositions relatives aux terres rurales et aux terres de tenure foncière coutumière. Ils ont permis aussi de partager avec les leaders, les dispositions définissant le domaine public de l’Etat et celles prises pour la mise en valeur effective des terres par leurs propriétaires et de créer une synergie d’action avec l’ensemble des acteurs en vue de la diffusion des dispositions du Code foncier et domanial. 

«Cette loi contient beaucoup d’innovations et nous sommes convaincus qu’elle permettra de venir à bout des problèmes d’accaparement des terres, d’expropriation des exploitants familiaux sans justes mesures compensatoires, d’insécurité foncière, de complexité et de coût élevé des procédures d’immatriculation, de l’accès difficile des jeunes et des femmes au foncier, etc » a laissé entendre M. ADJEMINI Koriko, Président de la Fédération Nationale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde (FNCPA), membre du Conseil d’Administration de la CTOP, représentant le Président de la plateforme paysanne du Togo au lancement de la tournée. 
Cinquante (50) leaders paysans par région soit un total de 250 ont été sensibilisés sur tout le territoire national au cours de cette tournée.
Ces rencontres régionales se sont déroulées dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement afin d’éviter la propagation de la pandémie du Covid-19.

En rappel, la Loi portant Code foncier et domanial au Togo a été promulguée par le gouvernement togolais le 14 juin 2018 et pose les grands principes régissant le domaine du foncier rural en fixant les cadres institutionnels et normatifs nécessaires à la gouvernance foncière et devra concourir à terme à la mise en œuvre de la politique agricole nationale et du Plan National de Développement (PND) à travers une meilleure gestion du foncier rural.



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook