100 jeunes agriculteurs outillés sur les pratiques agro-écologiques et de restauration des paysages forestiers
Dans le cadre de la mise en œuvre de la phase II du mécanisme Forêts et paysans (FFF), la Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) avec le soutien de la FAO et la GIZ ont initié une formation à l’endroit des jeunes agriculteurs désireux d’appendre les pratiques agro-écologiques.

Pour ce faire, 100 jeunes dont une trentaine de femmes ont été retenu après un processus de sélection rigoureuse et réparti dans les 10 fermes agro-écologiques promues par le Réseau des jeunes producteurs et professionnels agricoles du Togo (REJEPPAT).
Pendant 15 jours, ces jeunes venus des 5 régions économiques du Togo, se sont frotté aux pratiques agro-écologiques et de restauration des paysages forestiers.

Que ce soit dans les fermes SATH AGRO, Pirénadou et N’nakpéboni dans la préfecture de Tchamba ; les fermes Albarka et Téouféma dans la préfecture de Tchaoudjo ; les fermes Togo food, Pain de vie et Essoworeou dans la préfecture de Blitta ; et les fermes Ma joie et Capable-plus dans la préfecture de Sotouboua, la formation a été dense. Elle a permis aux 100 jeunes apprenants de toucher du doigt les pratiques agronomiques notamment comment faire le compostage en tas ou en fosse, préparer l’engrais organique Bokashi, faire le paillage, la jachère améliorée, faire de la rotation et de l\'association des cultures. 

Les apprenants ont appris également les pratiques forestières et agroforestières incluant la production de pépinières pour le reboisement, la mise en défens des parcelles, le bocage, la gestion des feux de végétation.
Les pratiques innovantes d\'agriculture organique régénérative que sont la préparation du biochar et du phosphite, la culture de micro-organismes de la forêt, la préparation du bouillon de cendre, du bouillon de chaux soufrée et du super magro liquide, etc.
Ils ont également été outillés sur la maîtrise du sol, la transformation agroalimentaire et la valorisation des produits agricoles locaux en divers produits dérivés.

Enfin, l\'élevage des poules locales, des porcs, des petits ruminants, des lapins et l\'apiculture n’était pas du reste.
Des cérémonies de remise d’attestation de fin de formation ont été organisées à l’issue de la formation dans chacune des 10 fermes écoles pour récompenser les 100 récipiendaires qui ont pris part avec dévouement à ces 15 jours de formation.

Il faut rappeler que la formation des 100 jeunes agriculteurs sur les pratiques agro-écologiques et de restauration des paysages forestiers a été lancée le 1er septembre 2020 au centre de conférence des jeunes de Blitta. 



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook