Formation de 100 jeunes sur les pratiques agro-écologiques et de restauration des paysages forestiers lancée officiellement à Blitta
La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) procédé ce mardi 1er septembre 2020 à Blitta, au lancement officiel de la formation de 100 jeunes sur les pratiques agro-écologiques et de restauration des paysages forestiers.

Financée par la GIZ et la FAO, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui aux organisations de Producteurs Forestiers et Agricoles (OPFA) dans le cadre du Mécanisme Forêts et Paysans (FFF) au Togo », cette formation vise à renforcer les compétences des jeunes agriculteurs en pratiques agro-écologique et de restauration des paysages forestiers et entrepreneuriat agricole.

Au nombre de 100, dont 30% de filles, ces jeunes sélectionnés dans les 5 régions économiques du pays suivront leur formation dans les 10 fermes écoles pilotes du Réseau des Jeunes Producteurs et Professionnels agricoles du Togo (REJEPPAT) implantées dans la Région Centrale et soutenues par Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Les fermes écoles sont implantées dans les préfectures de Tchaoudjo, Tchamba, Sotouboua et Blitta. 

Pour Ayéfoumi OLOU-ADARA, Président du Conseil d’administration de la CTOP, « à travers cette formation, la CTOP ambitionne disposer à termes, dans toutes les régions du Togo, des fermes agroé-cologiques promues par les jeunes agriculteurs, pour que les pratiques agricoles résilientes face aux changements climatiques soient largement diffusées et effectivement appliquées dans les exploitations agricoles. » a-t-il déclaré.

La formation qui va durer deux (2) semaines portera sur des pratiques agronomiques (compostage, engrais organique BOKASHI, paillage, etc.), des pratiques forestières et agro-forestières (agroforesterie, production de pépinière pour reboisement, bocage, etc.) et des pratiques innovantes d’agriculture organique régénérative (préparation de biochar, de phosphite, bouillon de cendre, super Magro liquide, etc.), la transformation agroalimentaire, le petit élevage, etc.

Dans son discours de lancement, la Directrice des ressources forestières Docteur Amah ATUTONOU, représentant le  ministre en charge de l’environnement a adressé ses félicitations à la CTOP pour l’initiative fort louable au profit de la jeunesse agricole tout en l’exhortant à sa pérennisation, à la FAO et la GIZ pour leur soutien à la présente activité dans le cadre du Mécanisme Forêts et Paysans (FFF). Elle a exprimé par la suite la disponibilité de son pour l’accompagnement de ces initiatives.

La direction préfectorale de la santé de Blitta représentée par Docteur SEWODJI, a saisi cette occasion pour sensibiliser les 100 jeunes agriculteurs et toute l’assistance sur l’existence de la pandémie de la COVID-19, ses manifestations et sur le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement afin de freiner sa propagation.

Notons que les 100 jeunes bénéficiaires de cette formation ont été sélectionnés sur plus de 1000 candidats au terme d’un processus  rigoureux sur la base de plusieurs critères tels que la présence effective dans la profession agricole, leur appartenance à une coopérative, leur lieu de résidence et celui de leur exploitation, la taille de leur exploitation, etc.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook