Mécanisme Forêts et paysans FFF Phase 2 : la CTOP procède à la validation des documents de formation en agro-écologie
La Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) a procédé du 1er au 2 juillet 2020 à l’Evêché de Sokodé, dans la région centrale, à la validation du manuel du formateur en agro-écologie, du cahier de l’apprenant et de la grille de suivi qualitatif des formations des  jeunes sur l’agro-écologie et la restauration des paysages forestiers. C’était au cours d’un atelier national qui a vu la participation d’une vingtaine de participants composé entre autres des acteurs de l’agro-écologie et de la formation agricole au Togo, des représentants du Réseau des jeunes producteurs et professionnels agricoles du Togo (REJEPPAT), et de la CTOP.

Il vise à contribuer au renforcement du dispositif de formation en agro-écologie au Togo en vue de l’amélioration des mesures d’atténuation et d’adaptation, et de la résilience face au changement climatique. Il permettra dans un premier temps de partager le contenu du manuel du formateur en agro-écologie, du cahier de l’apprenant et de la grille de suivi qualitatif des formations avec les principaux acteurs de l’agro-écologie et de la formation agricole au Togo, ensuite de recueillir les contributions des acteurs et procéder à la validation des documents et enfin, d’élaborer une feuille de route pour la finalisation des documents et la suite du processus de soutien à la formation des jeunes en agro-écologie.

Dans son mot de bienvenue, le Président du Conseil d’Administration de la CTOP, Monsieur Ayéfoumi OLOU ADARA, après avoir souhaité la bienvenue à tous les participants, a relevé l’importance que revêt l’agro-écologie dans le cadre des exploitations familiales : « l’agro-écologie demeure la meilleure stratégie pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle, pour lutter contre la pauvreté, pour créer des emplois en milieu rural et pour lutter contre les effets néfastes des changements climatiques. » a-t-il précisé.

L’atelier a été marqué par une présentation des documents par le consultant suivie des échanges puis des travaux de groupe suivis de restitution pour recueillir les contributions des participants.  
« Je vous exhorte, chers participants, connaisseurs de l’agro-écologie et formateurs des jeunes ruraux que vous êtes , à une participation active au travaux de cette rencontre et à un partage d’expérience pour sortir de cet atelier avec un manuel de formateur, un cahier de l’apprenant et une grille d’évaluation des formations de qualité, adaptés à notre contexte et directement utilisables sur le terrain. » a déclaré le Directeur régional de l’agriculture, de la production animale et halieutique (DRAPAH), Monsieur Solisama DJOBO.

Lancé le 12 avril 2019, le mécanisme Forêts et paysans (FFF) phase 2 vise la création des paysages résilients face au changement climatique et l’amélioration des moyens d’existence des organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA).
 
Voir la vidéo : https://www.facebook.com/CTOPTG/videos/3385949761467742


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook