Le COFPAO célèbre la Journée Mondiale de la Pêche Artisanale à Lomé
Pour marquer la célébration de la journée mondiale de la pêche artisanale placée sous le thème : «Pour des organisations des pêcheurs artisanaux, de mareyeuses et de transformatrices professionnelles fortes au service de la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest », le Cadre Régional de Concertation des Organisations de la Filière Pêche Artisanale en Afrique de l’Ouest (COFPAO) a animé une conférence de presse ce 21 novembre 2016 au siège de la Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) à Lomé.
Créée en décembre 2014 sous l’initiative du Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles de l\'Afrique de l\'Ouest (ROPPA) et regroupant des fédérations et associations de pêcheurs de 13 pays de la CEDEAO (Mali, Burkina Faso, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Gambie, Ghana, Niger, Sierra Léone, Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Libéria et Togo), le COFPAO a saisi l’occasion de l’édition 2016 de la célébration de cette journée mondiale de la pêche artisanale pour partager avec le public sur l’importance de la pêche artisanale et la célébration de la journée mondiale de la pêche artisanale. Cette conférence de presse a permis aux leaders de la pêche sous régionale d’échanger avec les journalistes sur la dynamique de création du cadre pêche en Afrique de l’Ouest.
La conférence de presse a été animée par le Président du COFPAO, M. Samba Gueye du Sénégal, le Président de la CTOP, M. GNASSINGBE Sandou Assimarou, le Secrétaire général de l’Union des Coopératives de Pêches Maritimes (UNICOOPEMA), M. Amétépé Gnininvi Amédji. Une déclaration du COFPAO sur la journée mondiale de la peche artisanale a été présentée à cet effet par M. Michel  Ségui de la Cote d’ivoire, Vice-Président du  COFPAO.
Dans la déclaration du COFPAO, il ressort que la création dudit cadre se situe dans une dynamique du ROPPA visant à soutenir des filières stratégiques, des innovations organisationnelles des organisations paysannes (OP) visant à renforcer leur accès à des services nécessaires au développement de leurs métiers, de favoriser le renforcement des compétences et des capacités des OP. Aussi cette dynamique vise à renforcer un dialogue et une concertation fructueuse entre les OP et  les autres acteurs pour assurer une optimisation globale des filières identifiées. La pêche figure parmi les six (6) filières jugées stratégiques pour la région aux côtés du riz, du bétail-viande, du lait, de l’horticulture. Le COFPAO est le troisième cadre mis en place après celui du riz et des céréales par le ROPPA.
Selon les organisateurs, la journée mondiale de la pêche artisanale est une opportunité pour promouvoir les intérêts des hommes et des femmes qui vivent de la pêche artisanale face à l’utilisation de mauvaises pratiques prohibées par de gros bateaux étrangers, l’utilisation des filets à mailles non réglementaires, la pêche en zones interdite, etc.
L’un des principaux objectifs du cadre est la promotion de la libre circulation des personnes et biens non encore effective dans la sous-région. Ainsi pour M. Samba Gueye, le CFPAO permettra « d’améliorer la situation des pêcheurs au niveau des pays, de mettre en place un système qui permet la libre circulation des personnes et des biens, de pouvoir assurer une bonne sécurité alimentaire, d’avoir des produits de qualité et de faire une pêche durable et continentale ».
Les pêcheurs togolais, mobilisés pour la circonstance, par la voix de M. Amétépé Gnininvi Amédji de UNICOOPEMA ont saisi l’opportunité pour exhorter le public à la consommation de produits de pêches locaux.

Serges C. Mensah TETTEH
Assistant en Communication à la CTOP
Email : sergestetteh@gmail.com
Tel : 00228 90231644


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook