TOGO / Un réseau de cotonculteurs engagé à professionnaliser ses membres.
La Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC), une société coopérative avec conseil d’administration s’est résolument lancée sur le chantier de la professionnalisation des producteurs de coton sur toute l’étendue du territoire togolais avec le soutien du Projet d’appui au secteur agricole (PASA).
Après la formation au troisième trimestre 2015 de près de 50 000 producteurs du coton togolais sur les techniques d’obtention du coton-graine de qualité, sur les principes et valeurs coopératives et sur le système togolais de fixation du prix d’achat du coton-graine, c’est désormais l’étape des sessions de formation sur les techniques d’amélioration de la fertilité des sols et sur la gestion des exploitations agricoles qui marque le monde rural togolais depuis quelques semaines.
Ces sessions qui couvrent la période du 30 octobre au 30 décembre 2015 sont adressées à 20 500 cotonculteurs et englobent le thème spécifique du rôle des équipes spécialisées au sein des sociétés coopératives de coton. Elles sont financées à 80% par le PASA et à 20% par les cotonculteurs.
Pour le Président du Conseil d’administration, Monsieur Hodabalo YOSSO, ce nouvel élan pris par la FNGPC doit être entretenu et soutenu durablement car il constitue un facteur essentiel dans l’amélioration de la productivité et dans la remobilisation des exploitants agricoles autour de la production cotonnière qui ambitionne une performance de 200 000 tonnes à l’horizon 2022.

Bétinho S.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook