Les organisations paysannes font le bilan et l’analyse de la mise en œuvre des politiques agricoles régionales au Togo
Afin de contribuer à une meilleure appropriation des processus, des acquis et défis dans la mise en œuvre des politiques agricoles régionale et nationale par les OP et renforcer leur capacité et stratégie de dialogue avec les décideurs politiques et autres acteurs intervenant dans ces politiques, la Coordination Togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) a organisé un atelier national du 30 septembre au 1er octobre 2015 à Sokodé.
Ils étaient une vingtaine de leaders paysans et techniciens issus des faîtières de la CTOP et du Bureau National des Chambres Régionales d’Agriculture (BN CRA).
Durant les deux (02) jours, les participants ont fait un bilan de la mise en œuvre du PNIASA et de la PAU au Togo. Ce bilan a porté sur le dispositif de pilotage, les réformes institutionnelles engagées par le pays notamment celles en lien avec le statut de l’exploitant agricole, l’amélioration de la productivité, l’accès au foncier, les instruments financiers adaptés au secteur. Aussi, cette rencontre a-t-elle été l’occasion de tirer des leçons de la participation des OP, de formuler la vision des OP togolaises pour l’agriculture familiale dans les 10 prochaines années et de proposer des mesures. Une feuille de route ont été convenus pour le renforcement des capacités d’influence et la participation dans les processus de la PAU et du PNIA par la CTOP, notamment à la formulation du prochain PNIA.
Il est important de rappeler que cette concertation a été financée par le ROPPA au profit de cinq pays (Burkina faso, du Bénin, du Mali, du Sénégal et du Togo) en prélude aux communications prévues dans le cadre de 10 ans de bilan de la mise en œuvre de la politique agricole de la CEDEAO (ECOWAP+10).



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook