Séance de travail technique entre la CTOP et la DFDTOPA
  Le Mercredi 19 Août 2015, s’est tenu une séance de travail au siège de la CTOP entre la cellule technique de la CTOP et une délégation de la DFDTOPA. L’objectif de cette rencontre est : (i) de s’approprier le contenu du mémorandum de la mission conjointe de supervision du FIDA/Banque Mondiale/Gouvernement relatif aux deux structures et (ii) faire une discussion sur le plaidoyer que la CTOP a entamé sur le guide de vulgarisation de l’Acte Uniforme de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives au Togo.
Initiée sur la demande du Secrétaire Général du MAEH soucieux de l’état de réalisation des recommandations faites par la mission du FIDA, cette réunion a permis de relever la responsabilité qui revient à la CTOP qui est de mobiliser les Fonds de contrepartie pour la construction des infrastructures telles que les magasins, les hangars et les abris. La CTOP a relevé le déphasage d’informations par rapport aux bénéficiaires et les difficultés dans la mobilisation de ces fonds et le refus de certaines unions de mobiliser les fonds parce qu’ils considèrent que c’est une réalisation de l’Etat.
Concernant le plaidoyer sur le Guide de vulgarisation de l’Acte Uniforme de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives au Togo, le directeur de la DFDTOPA a félicité la CTOP et  souligné que le plaidoyer en vue de contribuer à la révision du guide de vulgarisation de l’acte uniforme de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives au Togo reste toujours une préoccupation de son ministère et fera d’ailleurs une communication sur le processus de plaidoyer en cours lors de la prochaine rencontre du cabinet du ministère.
Au niveau de la CTOP les points qui retiendront l’attention des participants lors de l’atelier de la pré-validation du nouveau guide est entre autres (i) en quoi le guide est conforme à l’OHADA ; (ii) la constitution du dossier ; (iii) la constitution d’un plan de formation des acteurs ; (iv) comment faire pour que les dossiers qui sont en suspens pour l’immatriculation soient débloqués. C’est sur ces perspectives que la rencontre a pris fin.



Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook