La CTOP fait le bilan de ses activités 2014 !
La CTOP s’est engagé depuis 2012, dans un processus de planification participative de ses activités. A cet effet elle a organisé les 27, 28 et 29 décembre 2014 avec l’appui financier du ROPPA un atelier bilan qui a regroupé une trentaine de participant issue de ses faîtières membres à savoir l’APCR, la FENOMAT, le REJEPPAT, la FUPROCAT, la FNGPC, le MAPTO, le RECAP, la FOPAS, le RENOP, l’ANPAT, le REPROMAT, la CPC Togo, l’UNICOOPEMA, la FENAPFIBVTO, l’ADEPAP, le RENAFAT, et le RNSCT et les représentants des Coordinations Régionales (CROPPA). L’objectif de cet atelier est de contribuer au renforcement de son assise nationale et une meilleure planification des ses activités. Il s’est agit plus concrètement de capitaliser tout d’abord les résultats des interventions de la CTOP et de ses faîtières membres en 2014, ensuite d’échanger sur les impacts des projets du PNIASA sur les bénéficiaires, les difficultés rencontrées par les OP dans la mise en œuvre des projets, de tirer les leçons sur la base des acquis et perspectives afin de définir les perspectives du mouvement paysan togolais pour 2015.

Les travaux de la rencontre ont tournées autour des faits marquants des interventions et difficultés rencontrées par les CROPPA et les faîtières en 2014 puis a suivi la présentation et les échanges pertinentes sur le bilan les différentes interventions de la CTOP dans le cadre des projets à savoir le PADAT, le PASA, le PPAAO Togo, le PROPAQ, le PAOPA, l’Agrifam, le PASCRENA et ensuite un point a été fait sur les grandes leçons tirées des interventions de 2014.

A l’issu de cet atelier, un rapport sur l’impact des interventions de la CTOP et de ses faîtières sur le développement de l’agriculture togolaise en 2014 a été élaboré ainsi que la définition des perspectives du mouvement paysan togolais pour 2015.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook