Le PROPAQ : un projet d’appui aux initiatives de transformation du soja promues par les coopératives de femmes lancé officiellement par la CTOP à Kara
Le 11 juin 2014, a été lancé par la CTOP au Palais des Congrès de Kara, le projet de Partenariat entre la Recherche et les Organisations des Producteurs pour l’Amélioration de la Qualité (PROPAQ) et une meilleure mise en marché des produits transformés dans les filières agricoles prioritaires. L’objectif du projet au Togo est d’accroître en quantité et en qualité, l’offre des produits agroalimentaires transformés plus précisément le soja à travers une valorisation des nouveaux procédés et technologies de transformation élaborés par  la recherche au Togo. Ce projet se situe dans le cadre du renforcement des services économiques de la CTOP à ses membres.
Financé par la Banque mondiale à travers le CORAF/WECARD dans le cadre du fonds compétitif régional du PPAAO, à hauteur de 100 059 600 francs CFA pour une durée de 2 ans, ce projet vise à appuyer les unités de transformation du soja promues par les groupements de femmes membres de la CTOP dans la région des Savanes (Dapaong), la région de la Kara (Kara) et la région Centrale (Tchamba). Le PROPAQ-Togo se focalisera prioritairement sur l’amélioration des procédés traditionnels de transformation, la qualité des sous-produits dérivés du soja et leur mise en marché. Pour cela, le projet apportera des appuis spécifiques aux unités de transformation visant à renforcer leur compétitivité notamment la réalisation des aménagements, l’acquisition des équipements modernes de transformation, la mise à disposition d’emballage, diverses formations, les analyses de qualité microbiologique et physico-chimique, la participation aux foires, etc.
Pour la mise en œuvre du projet au Togo, les partenaires de la CTOP sont l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) et l’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL). Le PPAAO Togo est l’agence fiduciaire du projet.
Il est important de souligner que le PROPAQ est mis en œuvre par les plateformes paysannes de 4 pays de l’Afrique de l’ouest notamment le Bénin, le Sénégal, le Niger et le Togo en collaboration avec les institutions de recherche des pays concernés. La coordination régionale du PROPAQ est assurée par le CNCR, la plateforme nationale des OP du Sénégal.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook