La CTOP vers la formalisation d’un mécanisme de mise en place des services économiques efficaces et efficients rendus à sa base
Dans la perspective de renforcer les services économiques aux producteurs à la base, la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) a mené avec l’appui technique et financier de Agriculteurs Français et Développement International (AFDI), une réflexion interne sur la construction de services économiques aux organisations paysannes (OP) sur la base de l’expérience de l’Association Sénégalaise pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB). L’évènement s’est tenu du 15 au 16 avril 2014 au siège de la CTOP à Lomé. Il a été facilité par Marius DIA, Coordonnateur de la Cellule d\'Appui Technique du CNCR (la plateforme nationale du Sénégal) et a connu la participation de la représentante du bureau Togo-Bénin  d’AFDI, Delphine CARON.

En présence des représentants des 15 faîtières membres de la CTOP, des 05  Coordination Régionale des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CROPPA) et de la cellule technique de la CTOP, les points ayant fait l’objet des échanges sont entre autre la définition et la maîtrise du concept de «service économique», la présentation des services économiques rendus par les différents faîtières membres de la CTOP à leur base respective. Cet exercice a permis d’identifier les types de services économiques à rendre aux producteurs à différent niveau : national (CTOP), régional (CROPPA) et local (les faîtières) afin d’assurer un développement socio-économique et culturel   des exploitations familiales  en s’inspirant de l’expérience de ASPRODEB au Sénégal et autres pays de la sous-région, tout en tenant compte de nos réalités locales.
A cet effet plusieurs mécanismes ont été proposés pour l’opérationnalisation de ces services. Il a été retenu après les discussions de constituer en interne une taskforce qui va travailler sur les services économiques à rendre aux membres, puis à mettre en place une structure qui sera en charge de ces services. La taskforce aura un mandat de deux (02) ans. Une évaluation périodique chaque six mois permettra de donner les orientations nécessaires à la mission de la taskforce. Le rôle de cette commission sera essentiellement de rédiger un cahier de charge de la structure porteuse, un plan de travail et un manuel de procédure. La  composition de la taskforce sera définie ultérieurement par le Conseil d’Administration de la CTOP.
Notons que ASPRODEB est un outil au service économique des Organisations Paysannes du Sénégal.


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook