PPAAO/WAAPP Togo
PROJET D’AMELIORATION DE LA PRODUCTIVITE AGRICOLE EN AFRIQUE DE L’OUEST COMPOSANTE TOGO
(PPAAO/WAAPP Togo)
 
Coût : 12 millions de dollars US
Durée : 5 ans  (2011 – 2015) avec possibilité d’une seconde phase

1- Objectif : Générer et accélérer l'adoption de technologies améliorées dans les filières agricoles prioritaires du Togo, qui correspondent aux filières prioritaires de la sous-région, telles que définies par l'ECOWAP
 
2- Composantes :
 
2.1 Composante 1: Conditions propices à la coopération régionale et à l'intégration du marché
 
Objectif : renforcer les mécanismes et les procédures de diffusion des technologies améliorées éprouvées pour permettre au Togo de bénéficier entièrement de la coopération régionale en matière de développement des technologies qui sont promues
 
3 sous composantes :
 
Sous composante 1.1 : Les règlements communautaires sur les matériels génétiques, les pesticides et autres produits phytosanitaires au niveau de la CEDEAO
Sous composante 1.2 : Le  Comité national d’homologation du matériel génétique et des pesticides
Sous composante 1.3 : Le système d’information sur les technologies agro-sylvo-pastorales et les compétences en matière de recherche au niveau régional
 
Le projet appuiera : i) l’établissement de la carte des potentialités des filières agro sylvo- pastorale en relation avec les pays voisins; (ii) l’identification de technologies éprouvée qui ont été élaborées mais qui ne sont pas diffusées ni adoptées par les producteurs et les transformateurs; (iii) la mise en place d’un mécanisme de diffusion de nouvelles technologies, avec la participation des agents de vulgarisation et d’appui conseil (publics et privés), des producteurs et des agroindustriels dans le processus; (iv) la documentation des caractéristiques des technologies notamment dans les domaines de l’agronomie, de l’élevage, de la gestion des ressources naturelles, de la composition chimiques ou de l’analyse des exigences des consommateurs (v) la constitution d’un répertoire des technologies éprouvées et utilisées et (vi) la diffusion de ces technologies à travers différents canaux y compris les media.
Actions à mener : implantation de panneaux d’itinéraires techniques dans des localités ; diffusion des fiches techniques sur les technologies éprouvées ; diffusion de catalogue des technologies disponibles sur la production, conservation et transformation du produits agricoles ; organisation des émissions radiodiffusées et télévisées sur les innovations au niveau local et national ; création et animation de périodiques des produits agricoles et leurs dérivés ; établissement d’un répertoire de site web et établissement d’une plate forme des sites d’informations agricoles des acteurs nationaux et internationaux ; dynamisation du site web du MAEP etc...
 
2.2 Composante 2: Centre national de spécialisation
 
Objectif : Renforcement et  harmonisation des priorités nationales avec les priorités régionales à travers le système national de recherche agronomique et le système national de vulgarisation et d’appui conseil agricole.
 
Sous composante 2.1. : Renforcement des infrastructures et des équipements.
Bénéficiaire : ITRA et ICAT
 
Sous composante 2.2. : Soutien aux programmes de R&D du CNS
Cet aspect permettra de créer un cadre de concertation qui renforcera la collaboration entre les services techniques de l’Etats, les universitaires, les organisations des producteurs, les opérateurs agroindustriels, et les prestataires privés afin d’assurer la diffusion des orientations stratégiques, des pratiques et méthodes de recherche nationales et régionales.
Sous composante 2.3. : Amélioration des mécanismes de transfert de technologies :
 
Sous composante 2.4. : Renforcement des capacités des chercheurs et des acteurs de transfert de technologie
 
Renforcement des capacités des chercheurs :
Formation des agents de vulgarisation et d’appui conseil :
Renforcement des capacités des producteurs et de leurs organisations : Il s’agira dans un premier temps, d’appuyer l’émergence des faîtières des producteurs autour des principales filières. Par la suite, il faudra renforcer les capacités de ces organisations faîtières qui sont appelées à jouer un rôle déterminant dans la professionnalisation des producteurs. Il sera également développé avec des partenaires locaux un programme d’alphabétisation fonctionnelle au profit des producteurs ; un programme de visites d’échange d’expériences entre producteurs nationaux et ceux de la sous-région ; organisation des formations de quinzaine sera également élaboré et exécuté.
Soutien aux missions de terrain
 
2.3 Composante 3: Appui à la génération de technologies axées sur la demande, à leur diffusion et leur adoption
2.4 Composante 4: Coordination, gestion, suivi et évaluation du projet


Video
Newsletter
@
Suivez-nous sur facebook